Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Tanghin Niandeghin au Pays des Hommes Intègres
1 juin 2018

URGENCE Alimentaire

Début mai, un appel a été lancé à nos ami(e)s, nos familles, entreprises de Rhône Alpes pour nous aider à résoudre la situation de famine qui sévit actuellement au Burkina-Faso. 

Une newsletter spéciale (voir ci-dessous) a été diffusée, envoyé par mail. 

 Newsletter de mai 2018

Pour celles et ceux qui suivent les activités de notre association, vous avez pu lire ces derniers mois que la crise alimentaire était un risque majeur pour les mois de mai/juin/juillet. Eh bien, nous sommes en plein dedans et les dernières nouvelles reçues du village le confirment.

Quelle est l’origine de cette crise alimentaire ? L’an dernier les récoltes ont été très mauvaises et n’ont pas permis de faire la « soudure » avec les récoltes de 2018 ; le manque de pluies n’a pas permis de remplir les bassins, bas-fonds et puits du village. De ce fait, aucune culture maraîchère n’a pu être entreprise depuis février.  Au mois de mai, traditionnellement les villageois récoltent les légumes et vont les vendre sur les marchés. Cette année ….. rien de tout cela ; donc pas de vivre en réserve et pas de rentrée d’argent pour acheter des céréales, riz pour nourrir la famille.

La saison des pluies arrive ; tous les villageois vont devoir aller travailler dans les champs. Amadou et Augustin, nos 2 contacts de terrain, nous disent : «  comment aller travailler le ventre vide ? ».  D’autres préféreront essayer de gagner quelques CFA pour acheter de quoi sustenter les leurs au détriment du travail dans les champs. Et naturellement, s’il y a moins de travail dans les champs, les récoltes risquent de s’en ressentir.

Très clairement, il nous a été demandé si YAKA-FASO avait les moyens d’aider les villageois dans cette période délicate. Malheureusement, nous n’avons pas les moyens de traiter le problème seul.

1 sac de riz coûte environ 30€,

900€/1000€ : permettraient de nourrir le village pendant 2 à 3 semaines.

 Pour celles et ceux qui voudraient donner un petit coup de pouce, quel qu’il soit,  nous acceptons de bon cœur « vos deniers » même si cette démarche peut nous mettre mal à l’aise, mais il s’agit de nos amis qui se mettent en 4 pour nous recevoir à chacun de nos voyages.

 

Pas mal de personnes ont répondu à notre appel et nous ont permis de faire un 1er envoi de fonds à nos correspondants Augustin et Amadou. 

2T 500 de riz ont pu être déjà acheminées au village. Un 2nd envoi pourra avoir lieu dans la 2ème quinzaine du mois de juin. 

 

Ci-dessous un message d'Amadou 

Tout d'abord je te demande des excuses pour ma lenteur à t'écrire. Cela est du au fait que je n'ai pas fait de photos lors de l'opération distribution de riz. J'ai donc laissé le soin à Augustin de t'écrire avec photos à l'appui comme tu l'avais souhaité. Nonobstant,je ne peux rester sous silence face à un tel geste. Voila pourquoi je viens ce soir pour te traduire la grande joie du village.Merci et encore merci pour ce que tu a fait pour mon village .Aussi tu transmettra cette centaine de mercis à yaka-faso ainsi qu'à tous ceux qui ont laissé parler leur cœur pour venir en aide à cette population qu'ils ne connaissent même pas.

Pour la prochaine fois,la 3è semaine de juin sera bien car à cette période si les choses se passent bien,la population sera en plein sarclage d'où la nécessité d'avoir à manger.

Au village, il ya eu la 1ere pluie et les se préparent pour en attendant la 2nde pour semer.

En ce qui concerne le microcrédit,la demande a dépassé l'offre.Nous n'avons pu satisfaire que 25 personnes sans distinction de bord comme au niveau du riz.Ainsi ,une dizaine est restée sur le carreau dans l'espoir. je sais que la mobilisation des ressources n'est pas aisée chez vous alors que  les attentes sont nombreuses chez nous.

Je souhaite que vous trouviez encore d'autres bonnes volontés afin qu'ils vous accompagnent pour la réalisation des différents projets .

 

Et un extrait de mail de notre ami Augustin

     Au village nous avions reçu notre première pluie. Les marigots ont reçu un peu d'eau. Les pépinières pour le jardinage sont déjà prêtes, les champs sont défrichés.  On attend une 2nde pluie pour le démarrage des travaux. Et ce qui est intéressant une grosse préoccupation est en partie résolue :la question alimentaire. Les femmes , les enfants sont contents de vous. Et ce qui est émouvant , c'est l'espoir que cela a fait naître, surtout avec l'octroi du microcrédit. Nous sommes convaincus que nous pouvons repartir.Nous allons repartir  et ensemble en foulant du pied nos petits différends grâce au souffle nouveau que vous aviez pu nous envoyer à cet instant ultime. Tout le monde à pris le riz, tout le monde n'a pas eu le crédit mais tout le monde  croit en vous et à notre association (Ayamad) cet intermédiaire efficace entre vous et le village.  Cela est un énorme défi que nous comptons toujours relever. 

À tous ceux qui vous ont soutenu dans cette initiative , nous leur disons merci. Par cette œuvre,ils ont soutenu une population, une jeunesse  qui n'a pas le minimum  pour s'engager dans la vie active. C'est pourquoi au-delà du soutien alimentaire les jeunes veulent surtout un soutien financier  sous forme de crédit dans leurs projets même si cela va Consister au renforcement de ce que l'association à déjà commencé . Merci à vous membre de l'association Yaka Faso merci à vous tous population de la Chapelle. 

IMG-20180521-WA0013

IMG-20180521-WA0006

IMG-20180521-WA0002

 

Publicité
Commentaires
Tanghin Niandeghin au Pays des Hommes Intègres
Publicité
Archives
Visiteurs
Depuis la création 6 403
Publicité